La règlementation actuelle des trottinettes électriques

On observe une hausse des utilisateurs de trottinettes électriques dans toutes les villes de France ! Permettant de se déplacer rapidement et en évitant la circulation et les émissions de CO2, ces petits appareils disposent de réglementation de plus en plus précises. Voyons ensemble les dernières nouveautés légales en matière de trottinettes électriques, tant sur pour les appareils que pour les utilisateurs.

A noter que depuis peu, les patinettes électriques sont encadrées par le code de la route et ne peuvent rouler que jusqu’à 25 km/h, une personne par appareil, interdiction de circuler sur le trottoir… Il existe même des cas spéciaux ou les villes peuvent choisir d’autoriser ou non la circulation… Par exemple, la limitation de vitesse pour les trottinettes sur Paris est de 20 km/h. Pire encore, en cas de non respect, vous risquez de recevoir un petit rappel à l’ordre avec une petite amende ! Voyons tous ça en détail…

Comment circuler avec une trottinette électrique

En 2019, c’est plus de 350 000 modèles de trottinettes électriques qui ont été vendus en France. Avec cette hausse des ventes, ont à également pu assister à la hausse des faits divers, dont les accidents de la route mortels… C’est en partie ce qui à motivé le gouvernement à travailler sur de nouvelles normes et législations pour les appareils électriques individuels, à savoir les trottinettes électrique, les gyroroues, les hoverboards et les skateboards électriques. Ont les appels désormais les EDPM. Il faut dire qu’avant cela, on ne savait pas vraiment comment les qualifier : est-ce comme un vélo ou un scooter ? Il y a du positif : ces appareils peuvent enfin rouler en toute légalité dans l’espace publique : 25 km/h sur tous le territoire !
Attention cependant, pour les utilisateurs urbains, les trottinettes doivent rouler sur les bandes ou pistes cyclables. Le cas échéant, vous aurez le droit d’emprunter la chaussée. Il est par contre formellement interdit de circuler sur les trottoirs, sauf indications contraires. On notera cependant que vous pouvez rouler au pas ou marcher à coté de votre engin électrique.
Pour les utilisateurs ruraux, certains auront le droit de rouler en trottinette électrique sur les voies vertes et les pistes cyclables. Les communes ont également l’autorisation de définir des zones 80 ou les trottinettes électriques peuvent circuler.

En contrepartie, vous devrez obligatoirement porter un casque, un gilet de visibilité et l’équipement réglementaire demander pour toutes les trottinettes.

De la même façon que quand vous vous déplacez en vélo, votre trottinette vous permettra de circuler à double sens dans les zones de rencontre et les zones 30, sauf interdiction. Attention aux intersections et les priorités, elles sont identiques aux vélos. Si vous êtes un automobiliste qui circule avec des trottinettes électriques, sachez que vous avez le droit de les dépasser en chevauchant la ligne blanche de la route. Pour finir, notez que vous pouvez à tous moments garer votre sur le trottoir !

A quel âge puis-je conduire une trottinette ? Et avec quel équipement ?

Beaucoup d’utilisateurs nous demande si leur enfant à le droit de conduire seul une trottinette électrique. Permettant de rendre l’enfant autonome dans ses déplacements, moins chère qu’un scooter, il est vrai que l’appareil répond aux besoins de nombreux citadins.

Pour pouvoir utiliser un EDPM dans un espace publique, il faut avoir 12 ans minimum. Mais gardez bien en tête que ça n’est pas un jouet, la circulation est bien réel ! Pas plus de deux sur les trottinettes, sous peine de se voir verbalisé. Le conducteur n’est cependant pas obligé d’avoir un casque lorsque qu’il utilise sa trottinette en ville. En revanche, il devra porter des objets de reconnaissance ou rétro réfléchissant si il fait nuit et que la route n’est pas éclairée.

Pour l’équipement de la trottinette en tant que tel, vous devez avoir deux feux : un à l’avant et un à l’arrière, de catadioptres avant, arrière et latéraux, d’un avertisseur sonore et d’un frein. A noter que le 1er juillet 2020, des normes plus poussées devraient voir le jour. Tenez vous informée sur les trottinettes électriques.

Pour conclure, retenez que vous risquez d’être sanctionné en cas de non respect des règles précédemment énumérées. Les montants seront proportionnels à l’infraction : 11 euros si absence d’équipements obligatoires sur trottinette électrique, 35 euros pour conduite à deux, circulation hors des pistes, bandes cyclables lorsqu’elles existent. L’amende pourra aller jusqu’à 135 euros si vous dépasser la limite autorisée vitesse de 25 km/h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *